Femmes Blanches Glissent cfj0FCcB9J

SKU92289094885608
Femmes Blanches Glissent cfj0FCcB9J
Witte
Sélectionner une page
> Site du Cérédi

Accueil du site > Chaussures Réponse St waBYGfbW
> Chaussons Noir Avec Boucle 363738394041 BAxDh8
> Port-Royal et les images : entre idolâtrie et iconoclasme

Port-Royal et les images : entre idolâtrie et iconoclasme

Tony GHEERAERT

Université de Rouen - CÉRÉdI

Article au format PDF

Port-Royal et les images: entre idolâtrie et iconoclasme

par Tony GHEERAERT

À mon avis, ce qu’il y a de terrible, Phèdre,c’est la ressemblance qu’entretient l’écriture avec la peinture [ Ralph Lauren Sandales Lauren Femmes Emery 8bctw4FCP
]
.

Le musée d’Amiens conserve, depuis1922, une toile attribuée à Philippe de Champaigne [ 3 ] . À l’heure bleutée du crépuscule, au pied d’une montagne, un personnage richement vêtu, pourvu d’un bâton qui ressemble à une férule, présente deux tables gravées, posées sur un rebord de marbre. On reconnaît bien sûr Moïse, de retour du Sinaï où il a rencontré Dieu; il rapporte à son peuple la Loi qui scelle l’Alliance entre Yahvé et son peuple. L’épisode, bien connu, est tirée de l’Exode [ Sandales Birkenstock pVxJgsd5
]
. Malgré les doutes de Bernard Dorival concernant l’attribution de cette toile au peintre ami de Port-Royal [ 5 ] , plusieurs arguments peuvent être avancés pour la donner à Champaigne, comme le monogramme PDC en bas à gauche [ 6 ] , ou la position des trois doigts de Moïse, symboliques de la Trinité dans Les Hiéroglyphiques de Piérius [ 7 ] , ouvrage que fréquentait assidument Champaigne. On connaît par ailleurs une autre œuvre du maître sur le même thème, dont l’authenticité ne fait pas de doute [ 8 ] . Le tableau d’Amiens a paru suffisamment caractéristique du style du maître pour être retenu par Alain Tapié lors de l’exposition lilloise de2007 [ Sandales Compensées Noir 8t4KU
]
.

Le cadrage est serré et le spectateur n’échappe pas à l’intensité sévère du regard sombre qui l’exhorte à porter ses yeux sur le texte apposé sur les tables de pierre. Le peintre refuse l’emphase: les «cornes» ou «rayons» de lumière [ Bottines Laura Vita Marron ArXAL
]
qui ceignent la tête de Moïse, mentionnés par les Écritures [ Originaux De Désert Londres Bruin Clarks 6VFQiM
]
, sont réduits à leur plus simple expression. Champaigne dédaigne le surnaturel facile, les effets spectaculaires et les anecdotes: il ne laisse d’autre choix que de méditer la leçon du Prophète, saisi dans une attitude de sérénité magistrale. Moïse est le maître enseignant, savant et sûr de lui. Le tableau ne paraît pas devoir poser de problèmes d’interprétation. Pourtant, une série de dissonances, voire de bizarreries, viennent perturber l’ordonnancement transparent de la toile d’Amiens, et invitent le spectateur à s’arrêter un peu plus longuement sur cette œuvre.

for contributions

Current files

2008/ 2009

Etnies Fader Chaussures Noires Taille 45 Hommes pFeLYQ5L
Adidas Superstar Base B27140 Noir Taille 365 ELOdyDIN1

Oneill Chaussures Marron Pour Les Hommes GEsEp
Coureurs De Cognac Messieurs FhCYn
english Hommes Mocassin Chaussures Gratuit Humeur Noire lnEFnpn
dialogues, proposals, stories for global citizenship

Gildas LE BIHAN

11 / 2000

Depuis dix ans partisans et adversaires d’une convention sur les forêts s’affrontent. Quelles menaces pèsent sur les forêts, que faut-il faire? Impossible de s’entendre là-dessus!

Le problème

Il y a les pays qui veulent une Convention internationale sur les forêts, il y a ceux qui ne veulent pas en entendre parler. Dix ans après le début des négociations donc on se dispute toujours, et ce n’est pas fini. Lors du Sommet de la Terre à Rio certains pays du Sud, dont l’Inde, étaient hostiles à toute convention dans ce domaine parce qu’elle allait, estimaient-ils, imposer aux pays du Sud des modèles de conservation des zones forestières en vigueur dans les pays du Nord, alors que de par le monde les systèmes sont aussi nombreux et variés que les forêts elles-mêmes. Par la suite, la ligne de front est devenue plus floue. Les Etats-Unis sont passés dans l’opposition tandis que certains pays du Sud, dont la Malaisie, troisième exportateur mondial de bois, rejoignait le camp de ceux qui réclament une convention. Une chose est claire cependant: le Nord veut une convention qui protège ses intérêts dans le secteur du bois, pas nécessairement toutes les forêts de la planète. Le Canada et la Finlande réclament une définition internationale et uniforme du bois durable et du bois vert. Sur le marché international ce serait certainement un avantage compétitif de plus pour leur production nationale.

Les diplomates au bois

Le négoce du bois, en particulier des produits finis, est dominé par quelques pays du Nord, exportateurs ou importateurs. Leurs industriels sont intervenus auprès des pouvoirs publics pour que cette affaire de convention reste à l’ordre du jour des discussions internationales. C’est ainsi qu’ont été constitués, sous l’égide de la Commission du développement durable des Nations unies, des groupes de travail intergouvernementaux de haut niveau afin de dégager un consensus sur des politiques forestières à l’échelle mondiale.

- Au cours des négociations qui ont précédé le Sommet de la Terre à Rio, on reconnaissait pleinement la nécessité d’une convention qui faciliterait une bonne gestion des forêts. Comme on ne pouvait pas se mettre d’accord, on a créé, pour une durée de deux ans, un Groupe de travail intergouvernemental chargé d’étudier un certain nombre d’aspects pertinents, toujours dans la perspective d’une convention sur les forêts.

- En 1997 il a cédé la place à un Forum intergouvernemental sur les forêts, tout aussi préoccupé par l’élaboration d’une convention. Il a tenu trois réunions qui ont été dominées par des débats sur la foresterie durable et les produits forestiers verts. Cette équipe va incessamment présenter son rapport final à la Commission du développement durable.

- Les partisans de la convention voudraient un système de critères et d’indicateurs universels juridiquement contraignants pour bien définir la nature de la foresterie durable et du bois vert. Ils estiment qu’on pourra ainsi satisfaire aux exigences de l’Organisation mondiale du commerce en matière d’éco-certification sur la base d’un accord multilatéral.

Les enjeux

Le conflit est entre ceux qui veulent une politique forestière universelle et ceux qui pensent que les forêts représentent aussi des patrimoines communautaires qui doivent profiter aux populations locales.

- Si cette convention voit le jour, on verra s’opposer les pratiques des gens de la forêt (les populations locales)et les industriels forestiers avec leurs grandes plantations.

- Pour ceux qui sont hostiles à une convention internationale, il s’agit de faire obstacle à un système centralisé qui, à coup sûr, fixera les critères de la foresterie durable au mieux des intérêts marchands.

- Il faut que les pays du Sud s’entêtent afin que la participation des communautés locales fasse partie des critères de la foresterie durable dans le système normatif mondial envisagé. A l’heure actuelle, parmi les systèmes de certification ou d’indicateurs connus, aucun n’accorde aux pratiques gestionnaires des gens de la forêt la place qui leur revient.

« La Malaisie n’a pas envie de se rendre à Rio pour se faire sermonner et s’entendre dire comment il faut s’occuper chez soi de l’environnement et des populations indigènes!»

Mahathir Mohammad, Premier ministre de la Malaisie avant Rio, lorsque son pays était contre le projet de convention sur les forêts.

Key words

Copyright 2015 ACT Radio Déclic